WeeMag

Spécial TOP 10 des meilleurs mangas (Japanimation)

Mangas

TOP 10 des meilleurs mangas (Japanimation)

AKIRA Wallpaper 01

La culture japonaise s’est fortement développé en occident ces dernières années et si une grande méfiance et une forte incompréhension s’est installée auprès des adultes lors de l’arrivée des premiers mangas, le regard porté par notre société à heureusement beaucoup changé. Le décalage entre le manga traditionnel porté à l’écran (anime) et le dessin animé occidental vient surtout du fait que le manga ne s’adresse pas foncièrement à un jeune publique. Si certains auteurs comme Hayao Miyazaki, considéré comme l’équivalant d’un Walt Disney Japonais, par son univers féérique et mignon (Kawaï) peut être apprécié d’un jeune publique, il n’en est pas de même pour les autres comme Katsuhiro Ōtomo. La majorité des auteurs de manga ont dessinés et scénarisés des mangas et animés clairement destinés à un publique plus mature.

La grande force de la culture Japonaise est de permettre aux auteurs de porter à l’écran  et sur papier une vision artistique percutante et immédiate. Faisant souvent preuve d’une incroyable maitrise technique, le manga ne s’embarrasse que très rarement du superflu et se concentre avant tout sur l’histoire. Ce n’est par contre pas du tout le cas des films d’animations dont les techniques d’animations et le design font jeux égales et surclassent parfois leurs homologues occidentaux.

63103_Anime_Anime_-_Princess_Mononoke_Wallpaper

Dans beaucoup de cas, les histoires des mangas sont très complexes et  l’on retrouve souvent  des réflexions philosophiques empruntés au Bouddhisme sur l’homme et son rapport au monde qui l’entoure. Que l’histoire se situe dans le passé des samouraïs, le futur cyber-punk ou le conte traditionnel, ce trait de caractère du manga ne doit pas être occulté. En effet, le degré de lecture de ces bande-dessinés et films sont diamétralement opposés à celui d’un film de Disney beaucoup plus linéaire et politiquement correct.

WeeToast vous propose donc aujourd’hui  de découvrir un classement des 10 plus grands chefs d’œuvre de l’animation Japonaise en essayant de vous proposer un classement le plus éclectique  possible. Résumer la culture manga/anime en 10 choix étant clairement impossible, ce classement est avant tout une invitation à découvrir ou redécouvrir quelques monuments incontournables.

 


10 / Sword of the Stranger

Note WeeToast : 7,5 /10 – Voir le Toast

140410-b-sword-of-the-strangerPlongez au cœur du japon médiéval dans l’une des périodes les plus troubles de l’histoire lors de l’ère du « Sengoku ». Au cœur d’une guerre civile ou les seigneurs féodaux se livrent une lutte sans merci, nous suivons les aventures de Nanashi  (un samouraï sans maitre appelé Ronin) qui suit son chemin au cœur d’une intrigue politique complexe. Bénéficiant d’une animation exceptionnelle, ce film n’est peut-être pas l’un des plus grands chefs d’œuvre du genre mais nous permet une plongée captivante au cœur de l’histoire Japonaise avec un grand H. Ce film saura ravir tous les amateurs de beaux traits et de culture, l’intrigue proche d’un thriller et certain passage digne des plus grands westerns  rendent la mise en scène vraiment intéressante.


9 / Jin-Roh

Note WeeToast : 8 /10 – Voir le Toast

cover01L’un des genres très appréciés par le publique Japonais et le polar fantastique.  Jin-Roh en est un excellent exemple de film de fantastique empruntant au polar politique.  L’histoire nous plonge dans un monde de conflits sociaux et d’ordre moral ou sévit  l’omniprésence d’un état policier et de ses brigades de la POZEN.  Ce cadre oppressant pousse les différents protagonistes  de tout bord et leurs consciences à se confronter les uns les autres. L’influence évidente des dictatures de la seconde guerre mondiale et des luttes marxistes se fait sentir tout au long du film. Ce scénario se concentre sur la rencontre entre le lieutenant Kazuki Fuse, soldat d’élite de la POZEN, et la sœur ainée d’une terroriste qu’il a vu mourir sous ses yeux.  Le véritable drame de cette relation amoureuse impossible mêlé aux divers complots politiques saupoudré de polar policier donne un excellent mélange. Le character-design extrêmement bien réussi (Dont on peut se demander si un certain Killzone n’aurait pas allégrement pompé le design) des différentes factions ajoute grandement à la crédibilité de l’histoire.


8 / Kenshin le vagabond – Rurōni Kenshin: Tsuiokuhen

Note WeeToast : 8 /10 – Voir le Toast

xtabTiré d’un manga célèbre et adapté à l’écran par une série télévisé tout aussi réussi, ce film qui se suffit à lui-même permet une très bonne entré en matière dans la découverte de cet univers de samouraï. On y découvre l’histoire de Kenshin, orphelin  de la guerre devenu l’un des plus grands samouraïs grâce à l’aide de son maitre Hiko Seijuro qui décida de le recueillir et de lui apprendre les plus grandes techniques dans l’art de manier le katana. Kenshin  est un personnage complexe et attachant qui cherche la paix au milieu d’un monde tourmenté par les nombreux complots politiques et qui porte son don pour l’épée et son passé comme un fardeau dur à porter. Vous serez captivé du début à la fin de ce film par ce samouraï au grand cœur qui cherche l’amour, là ou ne s’offre à lui que la guerre et la mort. Il est important de noter que le design du film n’a pas grand-chose à voir avec celui du manga et cela pourra en surprendre quelques-uns mais c’est l’une des nombreuses libertés que s’accorde le manga quand il est transposé d’un support à un autre.


7 / Le Voyage de Chihiro

Note WeeToast : 8,5 /10 – Voir le Toast

LE VOYAGE DE CHIHIRO ; SEN TO CHIHIRO NO KAMIKAKUSHI (2001)Parmi toutes les grandes œuvres du Studio Ghibli et Hayao Miyazaki, j’aurai pu en choisir tellement  (Ariety, Porco Rosso, le Château dans le ciel etc..) que le choix fut difficile mais le voyage de Chihiro à ce je ne sais quoi qui le fait sortir du lot. Très abordable par un publique plus jeune, ce véritable chef d’œuvre nous plonge dans les contes et légendes Japonaises avec un bonheur sans nom. Nous suivons les tribulations d’une jeune fille et ses parents perdus sur une route de campagne qui va découvrir un monde incroyable. Cet univers caché aux yeux des humains est constitué de personnages hauts en couleurs tous plus étonnants les uns que les autres.  Le ravissement se fait instantanément  chez les enfants comme chez les grands et démontre tout le savoir-faire du géniale Hayao Miyazaki. Cet auteur est passé maitre dans l’art de raconter des histoires captivantes et émouvantes par le prisme de l’enfance. Le voyage de Chihiro est un incontournable pour découvrir l’œuvre riche de Miyazaki.


6 / Paprika

Note WeeToast : 8,5 /10 – Voir le Toast

paprika-poster-bigPaprika est un autre thriller fantastique dont le scénario typiquement Japonais mêle onirisme  et réflexion dans le monde du subconscient et des rêves.  Le Dr. Atsuko Chiba travaille pour un programme permettant à la science de pénétrer le monde des rêves des patients afin de les soigner en cas de trouble psychiatrique. Pour réaliser ces voyages, le Dr Chiba s’invente un alter-égo lui permettant de s’extérioriser elle-même au travers de Paprika, jeune fille pétillante et excentrique. L’histoire de ce polar métaphysique, bien qu’original, n’est pas l’élément principal du film et ne restera pas forcement dans toutes les mémoires. Le vrai génie du film réside avant tout dans la créativité des auteurs à retranscrire le monde des rêves, seul espace permettant tous les délires créatifs dont  les auteurs ne sont évidemment pas privés.

 

 

 

Paprika-Wallpaper-_-


5 / Tokyo Godfathers

Note WeeToast : 9 /10 – Voir le Toast

tokyo_godfathers1Tokyo Godfathers est un véritable film ovni dans l’univers du manga et des films d’animations (Comme peut l’être aussi Amer Béton, un autre best-seller du genre). L’histoire de ce film présenté comme un pur vaudeville nous invite à suivre le parcours drôle et touchant de trois sans abris trouvant un nouveau-né au milieu des ordures et qui décident de partir à la recherche de la mère de cet enfant. Ce road-movie dans les rues de Tokyo est véritable réussite et nous présente une vision bien loin des clichés véhiculés par l’image qu’on peut se faire de cette ville temple de la modernité et des nouvelles technologies. Le trait est juste et l’animation magnifique mais sait se faire discrète pour laisser toute le jeu des protagonistes poser l’univers du film.
Par bien des égards, ce film s’écarte des clichés que l’on peut parfois reprocher au manga Japonais comme l’exubérance  de laser et robots bizarre dans des situations aberrantes. Ce petit bijou nous prouve que les mangas sont maintenant matures, qu’ils peuvent exceller également dans la comédie traditionnelle tout en dénonçant certains problèmes sociaux et ceci sans prendre de gants ou d’artifices inutiles.


4 / Le Tombeau des lucioles

Note WeeToast : 9 /10 – Voir le Toast

a2af98007fe1456259c2b4ce83c3aa96Nous avons tous vu des dizaines de fois de valeureux soldats américains venir à bout des pires dictateurs et fanatiques de la seconde guerre mondiale.  Il reste cependant des cicatrices profondes et discrètes ressentit par les peuples victimes de ces guerres. Le tombeau des lucioles raconte l’histoire émouvante d’un frère et sa sœur plongé dans l’horreur de la seconde guerre mondiale au Japon.  Ce manga, triste et émouvant, vous démontrera qu’un dessin animé pour les Japonais n’a rien à voir avec les contes pour enfants racontant l’histoire de jolies princesse pour qui tout va toujours bien à la fin.  Le talent du studio Ghibli  dont la poésie du trait n’a pas pris une ride anime avec justesse et poésie ce duo livré à lui-même.  Il est assez rare de voir le manga s’engouffrer dans le drame pur et dur (Si l’on omet la souffrance presque sadique d’un certain « Rémi sans famille », adaptation du roman Français d’Hector Malot) et ce film est pour le spectateur une vraie surprise, une grande claque ainsi qu’une grande leçon d’humanité sur la bêtise des hommes.


3 / Ghost in the Shell

Note WeeToast : 9,5 /10 – Voir le Toast

936full-ghost-in-the-shell-posterLe cyber-punk est une véritable culture porté par le cinéma, la littérature et le manga. Mélange de science-fiction,  robotique et dualité de homme et la technologie, Ghost in the Shell est l’un des meilleurs exemples d’un récit cyberpunk réussit.  Ce thriller fantastique suit les aventures d’un cyborg du nom Kusanagi, inspectrice dans une unité d’élite de la Section 9. Accompagné de Batou, un autre cyborg au caractère bien trempé, ce duo évolue dans un monde ou la frontière entre l’homme et la machine n’a jamais été aussi ténue. Les deux inspecteurs  vont se lancer dans une enquête qui va transcender leurs conditions machine et mettre leurs croyances à dur épreuve. Et si les machines avaient elles aussi une âme ?   C’est autour de ces nombreuses thématiques philosophiques que l’œuvre de Masamune Shirow pose de nombreuses questions auxquelles l’auteur tente d’apporter une réponse dans ce chef d’œuvre de l’animation Japonaise.  Ce film prend un temps pour l’action et un autre pour la réflexion et c’est ce savant cocktail qui fait de Masamune Shirow, l’un des piliers de l’histoire du manga.

 

Konachan.com - 24600 ghost_in_the_shell gun kusanagi_motoko techgirl weapon white


2 / Princesse Mononoké

Note WeeToast : 9,5 /10 – Voir le Toast

princesse-mononokc3a9Comment Princesse Mononoké ne pourrait pas faire partie du trio de tête tellement ce film aura fait pour l’histoire du manga. Hayao Miyazaki restera grâce a ce film comme un grand monsieur de cet art qui a réussi à changer le regard du publique. L’histoire se concentre ici autour d’Ashitaka, jeune prince maudit par une malédiction qui cherche désespérément une solution et décide de parcourir le japon médiéval afin de trouver un remède.

Durant son périple, Ashitaka fera la connaissance de Mononoké,  jeune fille élevé par la déesse louve Moro et sa meute de loups. La rencontre entre ces deux personnages séparés par deux mondes diamétralement opposés permettra à chacun d’évoluer sur sa perception de l’autre. Le héros fera de nombreuse rencontres sur sa route et sera confrontés aux dieux et esprits de la forêt des contes traditionnels qui remettent  en cause les avancées technologiques de l’âge du fer. Ce voyage initiatique remplira le spectateur d’images poétiques et magiques  qui éveilleront sa conscience au sort que l’homme réserve à la nature.  Beau et superbement animé, bénéficiant d’un scénario excellent et d’un des univers des plus réussi, vous devez avoir vu ce film refletant à lui seul tout l’univers d’Hayao Miyazaki.


1 / Akira

Note WeeToast : 10 /10 – Voir le Toast

Akira (1988) Original 2Akira est au manga ce que Jimmy Hendricks est au rock n’roll, une icône. L’œuvre d’Otomo est intemporelle et inspire encore de nombreux jeunes auteurs tant le film, et le manga dans son ensemble, est un hymne à la science-fiction. Bénéficiant d’une animation et d’un character design juste parfait, Akira retrace l’histoire d’une bande d’adolescents désœuvrés au cœur de Neo-tokyo, mégalopole tentaculaire post apocalyptique ou règne le chaos. Les liens qui unissent les deux héros de cette histoire, Keneda et Tetsuo, sont très fort et le long basculement qui les mènera à Armageddon sera ponctué de rencontres inattendus et de personnages hauts en couleur.

Ce qui a fait le succès d’Akira est avant tout le réalisme et la crédibilité saisissante de ce futur dont chaque élément, véhicule et situation ont étés bien pensés. Sur fond de révolte permanente, la corruption et le complot militaro-industriel couve à tous les étages et joue avec des forces qui les dépassent.  La profondeur du scénario et des personnages, leurs destins quasi-biblique, la bande son magistrale accompagnant cette tragédie ainsi qu’une réalisation épique et grandiose  propulse Akira au panthéon des films d’animations. Malgré les années qui passent, Akira est toujours considérés comme l’un des plus grands chefs d’œuvres dessinés et animés par la main de l’homme. Si vous ne devez en voir qu’un, c’est à coup sur celui-ci.

akira_wallpaper_hd_2-normal

Partagez cette page
   

Vous avez aimé cette page ?
Soutenez WeeToast, Cliquez sur j'aime ;)


2 responses to TOP 10 des meilleurs mangas (Japanimation)

  1. Et cowboy bebop ? Evangelion ? Tekkonkinkreet ?

Répondre

Vous devez être connecté pour commenter.